Le Moine, le Kid, l’Ami, le GR20 et moi Chapitre 3-Suivez le Kid

Le réveil sonne et c’est en musique, que je me réveille. Une des chansons du best of de K.Maro « Les frères existent encore » n’arrive pas à me mettre de bonne humeur. Chelou.

J’ai l’impression d’avoir dormi un quart d’heure. Je regarde l’heure sur mon radio réveil.

Bah non, je mens encore, je n’emmène pas de radio réveil en randonnée. Bah non excuse moi.!

Mon téléphone et sa mélodie me réveille. Il est 5h00 Paris s’éveille. Mais je suis pas à Paris, je suis à Bavella et il n’y a pas grand chose qui s’éveille à part mon pote Rémi, le visage gonflé par le sommeil, mais la mine(de crayon) reposée.

Le réveil sonne et c’est en musique, que je me réveille. Une des chansons du best of de K.Maro « Les frères existent encore » n’arrive pas à me mettre de bonne humeur. Chelou.

J’ai l’impression d’avoir dormi un quart d’heure. Je regarde l’heure sur mon radio réveil.

Bah non, je mens encore, je n’emmène pas de radio réveil en randonnée. Bah non excuse moi.!

Mon téléphone et sa mélodie me réveille. Il est 5h00 Paris s’éveille. Mais je suis pas à Paris, je suis à Bavella et il n’y a pas grand chose qui s’éveille à part mon pote Rémi, le visage gonflé par le sommeil, mais la mine(de crayon) reposée. Continuer à lire … « Le Moine, le Kid, l’Ami, le GR20 et moi Chapitre 3-Suivez le Kid »

Publicités

Le Moine, le Kid, l’Ami, le GR20 et moi. Chapitre 2 Départ et des doutes

Cette fois le GR20 commence! Enfin! Bah ouais enfin!

Levés dans la nuit, pour partir à la lampe frontale, l’excitation et la motivation sont plus fortes que la fatigue, les doutes et le restes. La fatigue est de la même force quand même…

Rémi et moi même sommes prêts à affronter la montagne, la chaleur, les montées, les descentes, la soif et la faim. Encore une fois n’en fait pas trop stp.

Cette fois le GR20 commence! Enfin! Bah ouais enfin!

Levés dans la nuit, pour partir à la lampe frontale, l’excitation et la motivation sont plus fortes que la fatigue, les doutes et le restes. La fatigue est de la même force quand même…

Rémi et moi même sommes prêts à affronter la montagne, la chaleur, les montées, les descentes, la soif et la faim. Encore une fois n’en fait pas trop stp.

Je descends les escaliers du gite, un peu trop vite. Mes pieds se prennent dans un câble, et comme un con, je tombe sur Rémi en râlant, nous dévalons les marches. Rémi se casse le nez et la cheville. Le Gr20 c’est terminé. Une somptueuse expérience que cette randonnée, on aura essayé. Continuer à lire … « Le Moine, le Kid, l’Ami, le GR20 et moi. Chapitre 2 Départ et des doutes »