On a goûté : le mars frit


Le mars frit : Cette douceur pas du tout grasse a été inventée en Ecosse par un génie de la diététique. Concrètement, cela consiste tout simplement à prendre un mars (déjà pas mal chargé en calories), puis a le tremper dans de la pâte à beignets avant de le faire frire et de le servir encore tout chaud. Aussi rebutante que l’idée puisse paraître, cette icône de la junk-food s’avère assez réconfortante en fin de journée après avoir affronté la rugueuse météo écossaise.

Si vous le mangez lentement, vous pouvez presque entendre vos artères se boucher. A noter que la société Mars a insisté sur le fait qu’elle n’approuve pas cette pratique et se détache de toute responsabilité à son égard (allez savoir pourquoi).

Astuce : fonctionne aussi avec les snickers, les twix et les bountys !!!

mars frit

Mangé en  Ecosse, à Edimbourg (notamment au café Piccante qui est une adresse réputée pour son mars frit) et à Glasgow (ben oui il fallait bien comparer)

V.

Publicités
Catégories :Les récits

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :